Coronavirus : la start-up Direct Market vient en aide à un exploitant laitier

« C’est en appelant un groupement d’agriculteurs bio d’Île-de-France que la start-up a entendu parler d’une ferme laitière de Seine-et-Marne en grande difficulté. Celle-ci ne pouvait plus distribuer ses 10 000 yaourts quotidiens aux écoles désormais fermées. Direct Market a aussitôt contacté le producteur laitier en question : « l’exploitation était à l’arrêt avec les vaches qui continuaient à produire. La personne était en larmes au téléphone, car elle allait devoir jeter le lait et fermer », explique Sébastien Pelka.

Direct Market active alors son réseau de distributeurs qui compte des noms comme Cora, Auchan, Nat et Bio, Intermarché et bientôt Match et Chronodrive. La start-up trouve finalement deux enseignes prêtes à commercialiser les produits de l’exploitant laitier : une en Île de France et une autre dans le sud du pays, toutes deux souhaitant rester discrètes. »

👉 Face à la crise exceptionnelle du COVID-19, l’équipe de Direct Market est sur le terrain pour renforcer les liens entre producteurs et commerçants.
Direct Market, ce sont des femmes et des hommes  mobilisés pour assurer cette chaîne solidaire et répondre à l’urgence.