Covid-19 : comment les producteurs agricoles se réorganisent

« Sébastien Pelka : « (…) Certes, on a observé un regain très fort pour les produits locaux, mais les producteurs locaux ont dû tout changer du jour au lendemain ». Le 24 mars, le ministre de l’Économie Bruno Le Maire appelle la distribution à acheter local. Sauf qu’« il y a une crainte de certaines exploitations à s’adresser aux distributeurs, elles ne connaissent pas, elles ne maîtrisent pas les codes ou ont eu une mauvaise expérience ». Un autre problème, et de taille, est celui de « la logistique, la gestion, l’affacturage, la livraison », étaye l’entrepreneur, dont l’entreprise Direct Market facilite les rapports entre producteurs locaux et distributeurs en gérant ces aspects. « On l’a constaté, ne serait-ce que par l’augmentation des sollicitations des producteurs pour des aides ».

(…)

Les circuits courts sont-ils alors la solution ? « Je ne dis pas que les circuits courts sont la solution, mais ils sont en tout cas résilients et résistent assez bien au choc, avec l’appui des consommateurs et aussi des collectivités ». Des consommateurs qui, insiste Sébastien Pelka, ont un rôle à jouer : « Dites à vos lecteurs de demander à leurs supermarchés des produits locaux ! »

 

👉 Direct Market pense le futur, sur nos territoires, pour répondre à une ambition et des besoins forts : rendre accessibles les produits locaux pour tous et pour pas plus chers !

 

Découvrez l’article d’Usbek & Rica via ce lien :

https://usbeketrica.com/article/covid-19-comment-les-producteurs-agricoles-se-reorganisent?fbclid=IwAR3LD2d1R-6DYCx2Zurduxj06g_z026PgEgftf2bZdc1UFdbe9GuOXaKZpA